L’évolution du commerce en ligne en Espagne

Diego Katzman

Auteur Diego Katzman
Publié 18/01/2021· 4 min lire

Ne vous laissez pas éblouir par l’envolée de votre croissance. Si vous possédez une boutique en ligne en Espagne, vous faites partie des 10,9 milliards d’euros qui ont été dépensés dans l’e-Commerce au premier trimestre 2019. Et des 20% de la croissance actuelle dans des secteurs importants, avec ceux de la mode et de l’électronique en tête.

Si, avant la pandémie, internet et l’économie numérique transformaient déjà tous les aspects de notre vie, les chiffres du e-Commerce se sont envolés avec l’arrivée de la COVID-19 et les mesures de sécurité pour prévenir d’autres infections. Les données parlent d’elles-mêmes. Les utilisateurs évoluent. Et le commerce s’adapte. Plus nous limitons les contacts avec de l’argent en espèces et dans les établissements, et mieux c’est!

Examinons l’évolution du commerce en ligne en Espagne!

 

Histoire de l’évolution du commerce en ligne

S’il est une chose qui ressort clairement des premières lignes, c’est que l’e-Commerce possède un impact fort sur l’économie espagnole. Pour en connaître les origines, il faut remonter aux années 90, parallèlement à l’émergence d’Internet.

Le réseau des réseaux a été une découverte exceptionnelle pour chacun de nous. En effet, il continue de nous surprendre. Il a non seulement rendu possible l’instantanéité, la mondialisation et la dématérialisation, mais il a également permis d’offrir une infinité de canaux et de méthodes de paiement pour garantir des expériences omnicanales aux clients du commerce en ligne.

Si nous ajoutons à cela l’augmentation des utilisateurs et des consommateurs en ligne, la nécessité d’une règlementation appropriée devient évidente. La première apparait en 1996 sous le nom de Législation du Commerce au Détail. Son objectif était de règlementer les ventes à distance, sans présence physique simultanée entre les deux, et elle comprenait, entre autres, les délais limites d’exécution des transactions, des paiements par carte de crédit et de l’opération.

La loi 7/1996 du 15 janvier a non seulement marqué un avant et un après dans la vente à distance, mais elle a également exigé d’inclure certaines informations et conditions dans les boutiques en ligne (droit de rétractation, informations détaillées concernant les fournisseurs, frais de livraison, méthodes de paiement, modalité de l’offre, etc.).

Six ans plus tard, la loi 34/2002 du 11 juillet sur les Services de la Société d’Informations et du Commerce Électronique est entrée en vigueur. Il s’agit de la loi qui a règlementé, pendant longtemps, l’e-Commerce, et elle régit toutes les obligations du vendeur lorsqu’il vend des produits en ligne. Elle inclut la nécessité de publier toute une variété de données pour la protection des clients (nom et prénom, adresse email, numéro de sécurité sociale…) et elle oblige le client à fournir toutes les informations concernant le processus de contrat électronique, ainsi que la politique des cookies (incluant une procédure d’autorisation préalable d’utilisation des cookies).

Évidemment, la Loi Organique 3/2015 du 5 décembre, sur la Protection des Données Personnelles et la Garantie des Droits Numériques signifie également un changement pour l’e-Commerce. "Toutes les entreprises qui possèdent des informations personnelles de tiers sont tenues de s’inscrire auprès de l’Agence de la Protection des Données et de garantir la protection et le traitement des données". Cette loi sera par la suite modifiée avec la publication du Règlement Général Européen sur la Protection des Données (RGPD).

Dans le but d’améliorer le marché européen des paiements en ligne, la règlementation PSD2 suivit. Grâce à elles, les consommateurs et les vendeurs peuvent tirer de grands avantages du marché intérieur européen, concernant l’e-Commerce. En ce sens, les passerelles de paiement sont une option parfaite pour protéger votre entreprise, car elles vous permettent de vous conformer facilement à la règlementation et d’accroître la confiance du consommateur. Elles vous permettent non seulement d’optimiser les transactions rejetées, mais également de suivre l’activité et de contrôler toutes les transactions.

Le chiffre d’affaires du e-Commerce espagnol a clôturé l’année 2018 avec une augmentation de 26,9% par rapport à l’année précédente, pour atteindre 10,8 milliards d’euros. Un an plus tard, ce chiffre a augmenté de 25% au premier semestre 2019, avec des chiffres supérieurs à 22,9 milliards d’euros, selon le Rapport E-Commerce. De plus, plus de la moitié des achats d’articles en ligne ont été réalisés par une entreprise étrangère.

Les habitudes de consommation s’orientent vers l’expérience d’achat omnicanale. Pour cette raison, de plus en plus de sociétés Fintech proposent des méthodes de paiement omnicanal et des systèmes avec une large diversité de méthodes de paiement et de devises.

En bref, tout ce dont le commerce en ligne a besoin pour s’adapter aux besoins, aux circonstances et aux exigences du consommateur et pour garantir la meilleure expérience utilisateur possible. Nous ne parlons pas uniquement de TPE Virtuel, mais également des paiements par reconnaissance vocale, selfie pay (paiement par selfie), SMS, par lien, email ou même par code QR.

L’e-Commerce cherche à offrir des expériences beaucoup plus personnalisées, et certaines des habitudes de consommation qui se développent le plus sont:

  • La recherche d’informations, la comparaison des offres, des produits et des boutiques avant d’effectuer un achat.
  • La préférence d’achats via le smartphone, la tablette ou l’ordinateur.
  • La grande importance des marketplaces.
  • L’utilisation de différentes formes de paiement, en particulier celles avec lesquelles il se sentent le plus à l’aise.
  • La demande croissante de contenu numérique et d’abonnements.

Malgré la grande évolution du commerce en ligne en Espagne, quelque chose n’a pas changé. L’importance du paiement. Il s’agit de l’étape clé du processus d’achat, c’est pourquoi l’e-Commerce doit garantir une expérience sûre pour gagner la confiance des clients.

 

Conclusion sur l’évolution du e-Commerce en Espagne

D’une manière ou d’une autre, vous faites partie de cette croissance car vous participez au processus de réalisation du e-Commerce. Que cela soit parce que vous possédez une boutique en ligne, parce que vous achetez dans l’une d’elles ou simplement parce que vous aimez être au courant des dernières tendances, vous faites partie de cette évolution.

Que pouvons-nous attendre du e-Commerce au cours du dernier trimestre 2020? Et pour l’année prochaine? Comment la pandémie influence-t-elle les habitudes de consommation des utilisateurs?

Autant d’informations et bien plus encore sur notre blog, à suivre chaque semaine.

Pinterest LinkedIn
[FR]8 claves para escoger la mejor pasarela de pagos
[FR] 8 claves para escoger la mejor pasarela de pagos

Recherche

    Les catégories

    Voir toutes les applications